• A quand une Justice sans tablier ?

     

     

    Ext droite ENM

     

     

     

    Bordeaux : des militants d’extrême-droite brûlent un drapeau franc-maçon devant l’ENM

     

    C'est le 24/03/2013 que la franc maçonne  Christiane Taubira membre de la grande loge féminine de France  a fait voter  avec délectation jubilatoire la loi dite le "mariage pour tous" en réalité,selon la Bible,le mariage sodomite .

    Une loi réclamée à corps et a cri par le lobby gay qui sévit partout et surtout dans la franc maçonnerie

    Cette loi maçonnique, criminogène envers la famille a engendré ipso facto,au nom d'une fausse égalité maçonnique,la PMA et la GPA .C'est à dire des enfants qui ne connaîtront jamais leur père biologique.

    Toute la justice est gangrenée par la mafia maçonnique.Voici ci-après un  texte du magistrat Eric de Montgolfier

    ===================================

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Les magistrats francs-maçons devraient se dévoiler »

    Le procureur Eric de Montgolfier dénonce le secret de l’appartenance maçonnique et revient sur le code de déontologie publié jeudi.

     

    Par David Servenay

     

    Publié le 10 novembre 2016 à 11h48

       

    Eric de Montgolfier, à Nice, le 12 janvier 2005 (Eric Gaillard/Reuters). 

    Eric de Montgolfier, à Nice, le 12 janvier 2005 (Eric Gaillard/Reuters).

    Un code de déontologie des juges est publié ce jeudi aux éditions Dalloz. Ce texte, élaboré par le Conseil supérieur de la magistrature, doit servir de « guide » aux magistrats. Il pose, de manière implicite, la question de l’appartenance maçonnique, très répandue dans les milieux judiciaires.

     

     

    Le texte précise :

     

     

    « Le magistrat s’abstient de se soumettre à des obligations ou contraintes de nature à restreindre sa liberté de réflexion et d’action et de porter atteinte à son indépendance. »

    Eric de Montgolfier, procureur de la République à Nice depuis dix ans, combat depuis longtemps le secret de l’appartenance maçonnique. Pour les juges comme pour l’ensemble des fonctionnaires. Un débat qui, en France, reste entaché par la chasse aux franc-maçons pendant la période de l’occupation. Entretien.

     

    Que pensez-vous aujourd’hui des magistrats franc-maçons ?

     

    Mon point de vue s’est renforcé. Ce n’est pas l’appartenance maçonnique qui est gênante, mais son usage. Mais je mets sur le même plan l’appartenance à une Eglise, à une secte ou à une loge maçonnique. Ce qui me pose problème chez un maçon, c’est quand il ne se dévoile pas, car cela ouvre la possibilité à des opérations occultes. Cela vaut pour un magistrat comme pour un tas de gens.

     

    Vous seriez donc favorable à la création d’un registre des franc-maçons ?

     

    Nous avons aujourd’hui des annuaires, électroniques et sur papier. Rien n’empêcherait que l’appartenance maçonnique y figure... On met bien la Légion d’honneur et le mérite.

     

    Moi, je suis catholique. Quand je vais à la messe, ce n’est pas dans les catacombes. J’en informe les autres et cela me protège moi-même.

     

    A Nice, vous savez qui est franc-maçon dans votre tribunal ?

     

    Je le sais parfois, quand ils veulent bien me le dire. Le problème pour nous, magistrats, c’est que toutes nos décisions sont fragiles par la suspicion même qu’elles peuvent soulever, en raison de nos appartenances personnelles.

     

    Révéler sa propre appartenance maçonnique, ce n’est pas une atteinte à la liberté. Je ne comprends pas pourquoi on persiste à dissimuler ce genre de chose. Il ne faut pas fantasmer, nous ne sommes plus en 1940. Quand je vais à la Grande Loge de France, je sais qui est maçon.

     

    Vous êtes contre la maçonnerie ?

     

    Non, pour moi il y a d’un côté la vraie maçonnerie d’initiés, le fait de croire et de respecter les dogmes. Et puis il y a aussi la maçonnerie des dérives, des faux frères...

     

    Vous parlez de « dérives » ; certaines vous ont-elles particulièrement marqué ?

     

    Ici à Nice, je suis bien placé pour savoir qu’il y a des dérives. Regardez l’affaire Mouillot où un magistrat a fini devant le Conseil supérieur de la magistrature. Il faut relire la décision du CSM dans l’affaire Renard.

     

    Mais pour ce genre de dérives, il faut aussi des maçons chez les avocats, non ?

     

    Il y a sûrement plus de maçons chez les avocats que les magistrats, mais eux ne prennent pas de décisions ! Cela concerne tous ceux qui exercent des fonctions d’autorité dans l’Etat et qui prennent des décisions. Ceux-là devraient se dévoiler.

     

    Certains franc-maçons sont-ils d’accord avec vos arguments ?

     

    Oui, y compris certains grands maîtres. Et pour une raison simple : le maintien du secret met leur obédience en danger, à cause des dérives qui ont lieu. En disant qui est maçon, on affaiblira la suspicion dont elles souffrent. Cela n’a rien de scandaleux d’être maçon.

     

    Vous a-t-on déjà proposé de « passer sous le bandeau » ?

     

    Oui, on me l’a suggéré. Mais tant que je serai catholique, cela me semble impossible. Pour reprendre les termes de Jean-Paul II, on ne peut pas appartenir à deux Eglises. Et puis, tant que j’exercerai une fonction d’autorité, ça sera « non ».

     

    David Servenay

    David Servenay

     

     

    =====================================

     

    Attention,franc maçonnerie,Danger.

     

     

     L'appel aux morts nationaliste contre la minute de silence ...

    Sens interdit pour les braves gens.Ne pas emprunter cette voie.Les propos d'Eric de Montgolfier sont relativement mesurés mais la vérité effective est bien pire comme expliqué dans les différents articles de ce blog.C'est aussi un club d'arrivistes féroces.Pour anecdote j'ai connu dans la fonction publique un chef de bureau franc- maçon et de surplus Corse qui a débuté au bas de l'échelle.Il a mis à bout une employée à tel point que celle-ci s'est suicidée.

    Je note aussi qu'il y a beaucoup de Corses en franc maçonnerie. 

     

     

     

     

     

     

    « La vraie genèse de la secte maçonniquePreuve que la franc maçonnerie est une mafia »