• Francs maçons,FNSEA ou les fossoyeurs de la paysannerie

    Dans l'ancien régime,on connaissait le servage dans l'agriculture,où le paysan était considéré comme un bien meuble du seigneur féodal.

    Mais d'autres féodaux sont apparus dans ce secteur.Actuellement c'est la grande distribution,les trusts de semences et de pesticides qui sont les féodaux de ce secteur,mais on peut citer aussi une autre petite brochette de mafiosis dont bien sûr,les 3 points.

     

    Etienne Millerand et Louis Tardy

     

    Etienne Millerand fut un franc maçon de la loge "l'amitié" du grand orient de France.Issu de la bourgeoisie marchande (commerce de draps) comme la plupart des francs maçons,il devint président du conseil à l'Assemblée,puis plus tard,président de la République Française.

    C'est sous l'autorité de Millerand que Louis Tardy devint le premier directeur de l'Office national de Crédit Agricole qui fut par la suite la Caisse Nationale de Crédit Agricole.

     

    Henri Ardant

     

    Il fut président de la banque société générale,puis pdg de la banque Française de l'agriculture et directeur général de l'union Française pour l'équipement agricole.

    Il fut le premier président de confédération nationale du crédit mutuel.

    Il élabora en outre la loi bancaire de 1941 qui accorde le monopole aux banques.

    Il fut membre de la synarchie:le club des grands banquiers et des industriels,dit aussi la mafia des 200 familles,c'est à dire les 200 plus grands actionnaires de la banque de France,ceux qui dictent la politique de la France.

    Henri Ardant a été le pdg du comité des banques fondé par le maréchal Pétain,dans le gouvernement de Vichy.

    Il a joué un rôle majeur dans l'aryanisation des banques.

    L'aryanisation repose sur l'idéologie de la race supérieure aryenne allemande et surtout sur la spoliation des biens juifs.

    A la Libération,il fit un an de prison à Fresnes

     

    Le comte Hubert Andlau d'Hombourg

    Il fut le président et le fondateur de la fédération agricole d'Alsace Lorraine.Il vota les pleins pouvoirs à Pétain.

    En Alsace-Lorraine ,il appliqua les statuts de l'administration allemande ,c'est à dire l'aryanisation.

    Il était le descendant du baron Frédéric Andlau d'Hombourg,un franc maçon de la loge "St Jean des beaux arts".

     

    Michel Debatisse

     

    Il est né le 01/04/1929 à Palladuc dans le Puy de Dôme.Il fut le secrétaire de la Fédération Nationale des Syndicats Agricoles (FNSEA) de 1966 à 1970 puis président de ce même syndicat de 1971 à 1978.Il fut aussi secrétaire d'Etat à l'industrie agro alimentaire sous Raymond Barre.

    C'est Debatisse qui appliqua,via la FNSEA,la politique européenne de Bruxelles et le plan Mansholt visant à la disparition des petites exploitations agricoles au profit des gros.

    Le Hollandais Mansholt qui a concocté ce plan européen était le représentant du trust Unilever qui avec sa margarine,entre autres,a causé la crise de la filière laitière avec son dérivé, le beurre.

    Michel Debatisse était affilié à la société secrète "la trilatérale" qui est un triangle maçonnique composé de représentants d'intérêts financiers des Etats Unis,de l'Europe et du Japon.

    Cette trilatérale est l'émanation du "Concil Of Foreign Relation (CFR),un groupe d'études américain financé par les fondations Ford,Carnegie,Rockfeller,ainsi que par des multinationales.

    C'est par ailleurs le plan Marshall américain qui sous couvert d'aide à la reconstruction de l'Europe  qui a été la porte d'entrée de l'américanisation progressive de l'Europe,par l'entrée libre des marchandises américaines en Europe.

    Le secrétaire du CFR a été David Rockfeller,président de la banque américaine :Chase Manhattan Bank.

    Cette CFR a été créée par les américains pour accaparer les marchés de reconstruction de l'Europe après la guerre de 39/45.

    Debatisse a été aussi le dirigeant de la commission des classes moyennes,fondée par Jean Pierre Prouteau,grand maître du grand orient de France.

    Le syndicat,la FNSEA,tenu par les gros céréaliers et betteraviers a toujours été la courroie de transmission du gouvernement vers les agriculteurs.Son but:pour industrialiser l'agriculture,avec la production à outrance et la disparition des petit jugés comme non compétitifs.Il faut en effet produire,surproduire,comme des aliénés et voir toujours plus grand.Au lieu de satisfaire la demande intérieure et avoir un revenu de son travail,il faut s'affilier à l'Europe,dont l'effet le plus pernicieux  est la concurrence déloyale des pays membres vis à vis de la France,comme l'Allemagne qui profite des salaires bas des ouvriers venus de l'Est et nous inonde de sa viande bovine.

    Le père de l'Europe est Jean Monnet.Il voulait créer les Etats Unis d'Europe.mais son dessein était plus pervers. Il a débuté sa carrière comme marchand de cognac.

    Il fut le représentant de la communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA)et aussi celui des marchés financiers.

    Selon Marie France Garaud,Jean Monnet a été un agent des Etats Unis payé pour détruire les pays européens.

    L'Europe est donc une création des Etats Unis et aujourd'hui un traité de libre échange de l'Europe avec les Etats Unis est en passe d'être conclu.

    Et ceci se fait par le concours de la franc maçonnerie et des sociétés secrètes, internationalistes,anti Françaises,liées à la haute finance et aux banques.

    Le général De Gaulle avait retiré la France de l'Otan,c'est à dire de l'impérialisme guerrier des Etats Unis et avait fermé leur base de Chateauroux.

    Il faut signaler que c'est Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa,un juif d'origine hongroise qui nous a remis dans le piège de l'Otan.Mais tout s'explique quand on sait que Monsieur Sarkozy a été financé dans sa carrière politique par l'Aipac,un lobby pro-israélien américain.

     

    La monarchie oppressive et esclavagiste alliée  au haut clergé catholique a été mise à bas par la révolution bourgeoise des 3 points.

    Un espoir démocratique est né mais celui-ci s'est vite fané,par la férocité de cette bourgeoisie maçonnique, du pouvoir de l'argent qui a abouti à la ploutocratie actuelle.

    C'est la FNSEA qui choisit les ministres de l'Agriculture.Elle a le monopole dans les chambres d'agriculture et les caisses de crédit agricole.

    Ces moyens ou gros patrons ne partagent pas leurs bénéfices mais quand ils ont des pertes à cause de leur surproduction,ils demandent l'aide de l'Etat.

    Si cette aide ne vient pas assez vite,ils cassent tout et mettent purin et lisier partout.

    Le gouvernement laisse faire et ces malfaiteurs ne sont pas poursuivis par la justice.

    L'actuel président de la FNSEA,Xavier Beulin,un riche céréalier cumule cette fonction avec celle de président d'un puissant groupe agro-alimentaire pesant plusieurs milliards. 

    De mèche avec les parlementaires,la FNSEA bloque toute loi visant à l'interdiction mortifère des pesticides,tueurs d'abeilles et donc malfaisants pour l'homme.Mesdames Batho  ou Royal peuvent en témoigner.

    La FNSEA,dans son optique productiviste et industrielle est l'artisan principal de la ruine de l'agriculture ,de la disparition des exploitations de taille humaine et des suicides de paysans.

    Un espoir pourtant se lève à l'horizon avec des syndicats de vrai bon sens paysan comme la confédération paysanne et le coordination paysanne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le crédit agricole et la caste 3 pointsLes 3 points et le capitalisme »