• L'assassinat de Coluche et les francs maçons

    L'humoriste et homme de scène Coluche a été assassiné le 19/06/86 sur une petite route des Alpes Maritimes.

    La version officielle et colportée par les médias est que Coluche roulait trop vite en moto,ne portait pas de casque et aurait percuté un camion faisant une manoeuvre sur la route.

    Cependant,le livre "Coluche l'accident" de Jean Depussé et Antoine Casubodo,paru aux éditions Privé,relatent une toute autre version.

     

    Selon ce livre,deux amis suivaient Coluche en moto:

    Ludovic Paris et Didier Lavergne.

    Ces deux amis de Coluche ont témoigné que le chauffeur du camion,un certain Monsieur Ardisson a braqué au dernier moment en plein milieu d'une ligne droite pour écraser Coluche qui roulait à 60 km à l'heure.

    Les analyses ont montré que Coluche n'était  ni sous l'emprise de la drogue ni sous celle de l'alcool.

    Le témoignage des deux amis de Coluche n'a pas été retenu par le juge d'instruction,un certain Jean Pierre Renard,

    Franc maçon membre de la grande loge nationale de France .

    Ce franc maçon pourri a été dans la suite de ses fonctions mis à la retraite d'office  pour d'autres affaires qui portaient atteinte à l'autorité de la Justice.

    De plus,il a été condamné pour faux,usage de faux et violation de secret professionnel au profit de sa loge maçonnique.

    Coluche avait reçu plusieurs fois des menaces de mort,dont une balle dans une de ces lettres.

    Par son projet de candidature à la présidentielle,compte tenu du succès remporté,dénonçant les "tous pourris",il a fait très peur au monde politique.

    Il gênait le pouvoir politique et en fondant les restaurants du coeur,il avait réussi face à une clique politique qui ne faisait rien pour ceux qui souffraient de faim en France.

    Il a fait ce que tout politique aurait du faire,c'est à dire donner les surplus alimentaires aux pauvres.

    Au moment de l'assassinat de Coluche avait lieu le gouvernement de cohabitation entre François Mitterrand de gauche et son premier ministre Jacques Chirac de droite.

    Le ministre de l'Intérieur qui chapeautait la police était un certain Charles Pasqua,un des fondateurs de SAC,le service d'action civique,spécialisé dans les assassinats,le trafic d'armes,le blanchiment  d'argent.Le SAC recrutait dans les milieux criminels.

    A début,le SAC était le service secret du RPF,le parti de de Gaulle.C'est ce service qui a initié le coup d'Etat de Mai 1958,suite aux événements d'Algérie et a provoqué la passation du pouvoir de René Coty au général de Gaulle.

    Les journaux  racontent ce que leur transmet AFP,l'Agence Française de Presse.Or,celle-ci est infiltrée par les renseignements généraux,truffés de francs maçons,eux mêmes à cette époque sous la direction de Charles Pasqua.

    Coluche connaissait aussi  l'affaire de Mazarine,la fille secrète de Mitterrand avec Anne Pingeot.

    C'est ainsi aussi que le journaliste Jean Edern Hallier qui dans son journal "L'idiot international" voulait révéler l'affaire Mazarine est mort mystérieusement en vélo.

    De même que le chanteur Balavoine qui malmenait le pouvoir et a fait honte aux gouvernants en fournissant des pompes à eau en Afrique est mort mystérieusement dans un accident d'hélicoptère en Afrique.

    Toutes ces morts sont suspectes et comme toujours on retrouve des francs maçons au centre de ces affaires.

    Voir aussi l'introduction de mon blog sur l'assassinat maçonnique de Paul Doumer,ancien président de la République Française.

    Le pape Léon XIII nous avait prévenu dans son encyclique "Humanum Genus",la franc maçonnerie est une association criminelle,sous une couverture philanthropique.

     

    « Le mythe du temple de SalomonLa mafia maçonnique et Michel Baroin »