• Le mot sacré chez les enfants de la Veuve

     

    C'est le médecin et franc maçon Guillotin,membre de la loge "La Candeur" qui  inventa la guillotine qui a été très vite surnommée "la Veuve".

    Sous la Révolution Française,ce fut une arme de destruction massive.

    Le terme symbolique pour désigner les francs maçons est "enfants de la Veuve".Historiquement,les francs maçons se référent à Hiram de Tyr,lié au temple de Salomon.Or,celui-ci était le fils d'une veuve de Nephtali,selon 1 Rois VII-14.

    Ainsi,"enfants de la Veuve" peut se référer à Hiram mais aussi à la Veuve,la guillotine,dont les francs maçons ont largement usé.

     

    Le chef de la révolution  Française,Robespierre,fit couper des milliers et des milliers de têtes.Robespierre,franc maçon était orateur à la loge "St Maurice" à Clermont Ferrand.

    Danton,un autre grand coupeur de têtes a fait partie de la loge maçonnique des "Neuf Soeurs",la même que celle de Voltaire.

     

    Dans les loges bleues ou les trois premiers grades de la maçonnerie,Dieu est appelé le Grand Architecte de l'Univers ou en abrégé GADLU.

    Mais dans les hauts grades de l'Ecossisme,il en va différemment.

     

    Dans le Rite Ecossais Ancien et Accepté,le rite maçonnique le plus pratiqué dans le monde,JEHOVAH est un mot sacré dans les grades suivants:

    Maître secret : 4°

    Secrétaire Intime : 6°

    Grand Elu de la Voûte Sacrée: 14°

    Chef du Tabernacle : 23°

    Prince du Tabernacle: 24°

    Prince de Merci :18°

    En plus de ce mot sacré,Jéhovah est le mot de passe au grade de Maître Parfait 5° et à celui de Chevalier de l'Arche Royale 13°.

     

    Au grade de Secrétaire Intime:6°:

    TOUS LES FRANCS MACS POSENT LE GENOU DROIT A TERRE,PUIS SE RELEVENT POUR DIRE TOUS ENSEMBLE ET TROIS FOIS  DE SUITE CE MOT SACRE :JEHOVAH !!

    (Source :Dictionnaire de la Franc maçonnerie de Daniel Ligou)

    Selon les travaux de l'Abbé Augustin Barruel,dans le premier grade de chevalier Ecossais,l'Adepte est élevé à la dignité de Grand Prêtre.

    Il reçoit à cette effet une bénédiction au nom de l'immortel et invisible JEHOVAH,parce que Jéhovah est bien plus expressif qu'Adonaï.

    C'est sous le nom de JEHOVAH que le franc mac doit désormais adorer la Divinité,dont il est désormais le Grand Prêtre.

    (Source:Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme d'Augustin Barruel - Tome 1 :pages 429 à 431)

     

    Sur ce nom de JEHOVAH,voici quelques remarques:

    La lettre J est d'invention assez moderne.Elle est dérivée de la lettre Y.

    Cette lettre J a été inventée par  le grammairien Pierre de la Ramée dit Pétrus Ramus au 16° siècle.

    Ainsi le nom originel de Jésus est Yeshu ou Yeshou ou mieux Yehoshouà qui signifie Yâh sauve,délivre et nom pas Jésus,un mot qui ne veut rien dire.

    Ce mot Yâh est d'origine Egyptienne.C'était le dieu de la Lune.Il fut aussi associé à Djehouty ,le coeur de Râ et son Logos.Ce nom fut translittéré en THOT par les Grecs.

    De même, le mot JEHOVAH vient d'une prononciation erronée du tétragramme sacré YHWH  révélé à Moïse en Exode 3:15.L'historien Epiphane indique que YAHVE était la prononciation des Samaritains.Clément d'Alexandrie dans ses Stromates indique que la prononciation originelle était Yaoué.

    On ne trouve des traces de Jéhovah qu'au 10°siècle et ce n'est qu'au 16 ° siècle qu'il devient courant dans les langues européennes.

    Les Samaritains n'avaient pas les mêmes superstitions imbéciles que les Juifs.Ils prononçaient librement Yahvé.Les Bibles indiquent,selon un raisonnement spécieux qui m'échappe  que Yahvé signifie "Il est".Or, "Il est" est traduit par les dictionnaires par "YESH".Dans ce tétragramme,on trouve difficilement la filiation de "Ehyeh acher Ehyeh:"je suis qui je suis",révélé  dans le buisson ardent,avec le nom de Yahvé.

    Remarquons que le nom Egyptien du Dieu de la Lune s'écrit en hiéroglyphes Yaé.Le dernier membre du hiéroglyphe est un H qui se prononce  E ou é.C'est une corde dressée a deux brins qui comporte une spirale montante et une descendante;Il n'y a pas lieu de chercher plus loin l'origine de ce nom ainsi que la présence de ces deux E(é)

    Les  superstitions juives et les conceptions jalouses des prêtres hébreux concernant l'interdiction de la prononciation du NOM qui aurait des vertus magiques viennent de l'interprétation étroite de la LOI:"Tu ne prononceras pas le nom de YHWH en vain"(Lévitique 24:16 et Deutéronome 20:7 )

    C'est pourquoi les Juifs écrivaient le nom d'Adonaï qui signifie "mon Seigneur",sous le tétragramme sacré YHWH. 

    En réalité le mot "en vain" signifiait,sans but,"dans le vide".

    Ce sont les Massorètes,un groupe de savants juifs,qui du 5° au 8° siècle , inventèrent un système de points et de barres placées sous les consonnes,quelquefois au dessus,pour exprimer les voyelles.

    Les massorètes écrivèrent donc sous les consonnes , les voyelles du mot Adonaï qui avaient remplacé Yahvé.

    En ce qui concerne les voyelles d'Adonaï:Le Y final est en hébreu une consonne.Il ne figure donc pas sous YHWH.

    Le A initial d'Adonaï est un A très bref correspondant à un E quasi muet dans les mots de même racine (Cf:Pierre Oddon:Les saintes Ecritures,traduction du monde nouveau:une falsification:page 13)

    Donc,les trois lettres écrites sous YHWH sont E,O,A.

    Au 10° siècle,les savants ont oublié cette substitution et ils se mirent à prononcer YEHOVAH,puis plus tard,au 16° siècle avec la substitution du J avec le Y,JEHOVAH.

    Cette méprise a été découverte grâce aux travaux de

    Driver,Thierry et Alfrink.

     

    Mais  y a plus grave que celà:JEHOVAH SERAIT-IL UN MOT MALFAISANT ?

    C'est indubitable selon la langue hébraïque.

     

    En effet:

    Le mot HOVAH: Hé,Vav,Hé avec le point voyelle O au dessus du 1er Hé et le trait A sous le Vav,signifie MALHEUR.

    (Cf:Dictionnaire Hébreu/Français de Sander/Trenel)

    On trouve ce mot HOVAH,malheur en Ezéchiel 7:26:"Hovah viendra après Hovah:malheur viendra après malheur."

    Ainsi Yehovah ou Jehovah veut dire en Hébreu :Yâh ou Dieu est Hovah,c'est à dire malheur.

    Jéhovah,mot sacré des  enfants de la Veuve,c'est à dire des coupeurs de têtes francs maçons pendant la Révolution et même après  est bien HOVAH c'est à dire malheur.

    Cet aspect maléfique du nom de Jehovah expliquerait aussi pourquoi les témoins de Jéhovah  ne ruminent qu'Harmaguédon ,de destruction finale  et éternelle de soit-disant méchants.De ce carnage digne des fureurs d'Hitler,il sera établi une " terre propre"où les témoins de jéhovah,seuls rescapés,resteront pour jouir ici bas dans ce royaume de Dieu sur terre,des délices éternels où couleront le lait et le miel.C'est la nouvelle terre promise des juifs.

    C'est le rêve des francs maçons,établir le temple de l'humanité,à l'aide de pierres cubiques.Et ceci,bien que les pierres du temple mythique de Jérusalem  ne devait pas être taillées,car Jérusalem,Ierou - Shalem,ville de la Paix ,le ciseau de fer symbole de guerre,les profaneraient.Le symbole maçonnique de la pierre taillée est dévoyé dans le cadre d'un temple.

    Et quid de la Jérusalem céleste ?

    Jésus serait-il le premier témoin de Jéhovah ?Rappelons que le seul mot qu'il applique à Dieu est Père.

    Le Nom sanctifié de la prière chrétienne est Père,ABBA en araméen.

    Et le Royaume qu'il prêche est le Royaume qui est au dedans

    de nous selon Luc:17:20/21

    Le Dieu YHWH de l'Ancien Testament est un  dieu jaloux vindicatif et sanguinaire.Il réclame des sacrifices humains:le sacrifice du 1er né et punit l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la énième génération.Pas de pardon avec YHWH ! Oeil pour oeil,dent pour dent !Quant au Talmud,la loi orale des juifs,il est encore pire.Il interdit par exemple de sauver un goy,c'est à dire un non juif et même une bête,le jour du sabbat.C'est pourquoi le Christ qui a aboli la loi, opéra des guérisons pendant le sabbat et dit "le sabbat est fait pour l'homme et non pas l'homme pour le sabbat". 

    Pour s'établir dans une terre soit-disant Promise,il a fallu par le glaive de Josué et de ses armées, exterminer  toutes les populations présentes en Canaan.

    Leur Dieu aurait pu leur réserver un coin tranquille et peinard dans cette vaste planète.Mais non ! Il fallait tout ce carnage pour établir ce peuple élu du sang répandu !

     

    Les lignes ci-dessus fournissent quelques éléments de réponse en ce qui concerne la filiation entre les hauts grades de maçonnerie et les influences maçonniques sur l'américain Charles Taze Russel fondateur des témoins de Jéhovah.

     

    Mais l'approfondissement de ceci  demande toute une étude particulière.

    Le nom de Jéhovah qui signifie Yâh est malheur,peut maudire mais le nom de Yehoshouà qui signifie Yâh est Salut peut bénir et Sauver.Et mieux encore le nom de Christos qui peut se lire Chrestos ce qui veut dire BON montre toute la différence entre le dieu de l'ancien testament et celui du nouveau .C'est celui de la nouvelle alliance du pays de Damas,chemin de Damaseq en hébreu ou Miqedash,sanctuaire,temple.C'est sur ce chemin que St Paul eut l' illumination du Chrestos ,du Dieu bon,celui de la charité.

    La religion monothéïste issue du moyen orient n'a engendré que des malheurs:Judaïsme,Catholicisme,Islamisme n'ont répandu que du sang sur cette terre.

    J'en viens à conclure que les véritables  religions de paix ne sont que dans le bouddhisme,le taoïsme ou leurs dérivés extrême orientaux.Par exemple dans le bouddhisme la compassion s'étend aussi aux animaux,nos frères inférieurs, que l'on oublie bien souvent.

    C'est la raison même de l'abstinence de viande prônée par ces religions de paix.C'était aussi la conviction des anciens philosophes, comme Porphyre ou Pythagore.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Capitalisme et franc maçonnerie à l'origine de l'Union EuropéenneLuciférisme et satanisme des 3 points »