• Menteur comme un franc maçon

     

    GRAND ORIENT : LES GRANDS MENTEURS FRANCS MACONS

    Par bernard.kuchukian le mer, 01/03/2017 - 04:58

     

     

     

     

    Je lis quelque part que l’Institut d’études politiques d’Aix en Provence,  dont je suis diplômé, mais c’est il y a longtemps (1968, mention)  se déshonore d’inviter  à une conférence de propagande, évidemment  sans débat public un responsable présenté comme supérieur du grand Orient de France, lequel doit poser  la question de savoir si celui-ci  est le dernier rempart de la laïcité.

     

     

     

    On rêve, pardon, c’est un cauchemar.

     

     

     

    Voyons, c’est bien le grand Orient de France qui interdit l’accès de son instance disciplinaire à un avocat « de droit commun » - moi en l’occurrence-  venu défendre l'un des leurs.

     

    Au motif que l'avocat  je cite  serait « profane », ni franc maçon et encore moins du grand Orient.

     

     

     

    Pourtant, s’il existe une activité laïque, c’est bien celle du barreau. Car, par principe et définition, l’avocat est laïc. Ce qui doit lui permettre, il faudra bien que le Conseil constitutionnel le juge un jour ou l’autre, de refuser déjà de  prêter serment en raison du caractère religieux de l’opération, sous quelque forme qu’elle soit (une fois encore, affaire ALEXANDRIDIS contre Grèce, de la Cour européenne des droits de l’homme).

     

     

     

    Le grand Orient est en réalité une secte, une école de pensée de nature religieuse. Comme une autre, mais  concurrente des autres, mais avec son lot de travers tout aussi irrationnels.

     

     

     

    Surtout  pire qu’une autre. Parce que liberticide.

     

     

     

    Ses adeptes sont des menteurs. Ils se mentent à eux-mêmes, en  faisant comme s’ils étaient au-dessus des autres religions, et mentent aux  gogos qui les badent, et/ou sont terrorisés par leur système.

     

     

     

    Ils sont d’autant plus menteurs  que leurs pratiques, parce qu’ils ont des rites qui singent ceux des autres religions, celles qu’ils dénoncent, moins l’islam, bizarre non ? , sont secrets. Et en cela, c’est guignol.

     

     

     

    Sauf que ces guignols-là sont très  dangereux.

     

     

     

    Staline ou Hitler  auraient pu être francs-maçons, ils ne s’y seraient pas trompés.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Quelques aspects de la franc maçonnerie américaineLes francs macs ou les enfants de la Veuve Clicquot »