• Napoléon Bonaparte,franc maçon et bandit Corse

     

    Napoléon Bonaparte,couronné sous le nom de Napoléon Ier, naquit à Ajaccio le 15/08/1769.

    Il est le deuxième fils de Charles Bonaparte,un franc maçon dont l'appartenance à cette secte est prouvée par le procès verbal d'initiation de son autre fils Jérôme qui est qualifié de louveteau et de "fils de Maçon".

    L'abbé Grégoire dans son ouvrage "Histoire des sectes" indique que l'initiation de Napoléon Bonaparte a eu lieu le 05/06/1795 dans une loge militaire de Valence.

    Napoléon Bonaparte,devenu empereur était célébré dans les loges maçonniques,comme protecteur de la franc maçonnerie et un hymne lui était consacré dont le refrain était :

    "Gloire au Héros législateur

    Qui régénéra la Patrie

    Et protégea de la Maçonnerie

    Le travail civilisateur."

    Napoléon Bonaparte,ce franc maçon,rétablit l'esclavage (qui avait été aboli par la Révolution) en 1802.

    Il soumit la France à la dictature et à la terreur policière sous la direction de Fouché.

    La censure,abolie par la Révolution fut rétablie par Napoléon pour museler la contestation populaire de plus en plus grandissante contre ses guerres incessantes.

    Les guerres de conquête de Napoléon ont fait des millions de morts,ce qui en fait un des plus grands criminels de guerre.

    Napoléon devint 1er Consul après le coup d'Etat du 9 et 10/11/1799.

    Il fut consul à vie en 1802 puis se fit proclamer empereur des Français en 1804 et roi d'Italie en 1805.

    A la suite de ses guerres incessantes ,l'Europe orientale se réveilla , se coalisa et la France fut envahie et vaincue.

    Napoléon fut exilé à l'île Ste Hélène où il mourut le 05/05/1821.

    Napoléon,ce franc maçon de haut vol n'a laissé derrière lui que morts,ruines, désolation , une France affaiblie.et rabougrie,bien en deçà de ses anciennes frontières.

    La prétention de la franc maçonnerie d'agir pour le bien de l'humanité,à l'amélioration et au progrès moral de l'humanité est comme le prouve les faits,une farce sinistre.

    Le signe maçonnique de Napoléon 1er est de cacher la main droite sous son gilet.

    C'est le signe du 13° degré dit "chevalier de l'Arche Royale de Salomon" du rite écossais ancien et accepté.

    Ce signe est aussi appelé signe du Maître du second voile.

    Selon la légende du temple de Salomon,celui-ci comportait deux voiles ou deux rideaux.

    Le premier rideau était celui de la Porte et le second voile était celui du saint des saints qui contenait l'arche d'alliance avec ses deux chérubins.

    Avant de passer le second voile le chevalier met sa main droite sous son gilet,c'est à dire sur son coeur.

    Ceci est basé sur Exode 4:6/7 concernant le miracle de la main comme signe de l'apparition de YHWH à Moïse,c'est à dire la main qui devient lépreuse,une première fois appliquée sur le coeur,puis saine une deuxième fois appliquée.

    L'explication qui en est donnée est du plus bas étage,c'est l'action qui doit suivre le mouvement du coeur!! Quel mouvement ?Celui des instincts les plus bas ?

    Mais le plus consternant,c'est que ce n'est pas le sens ésotérique de YHWH qui est donné mais un nom dérisoire de Dieu,qui pour ce grade  est Yabulon !!

    Yah=nom de Dieu donné au Psaume 68:4

    Baal= seigneur ou maître

    On=nom du soleil pour les anciens Egyptiens.

    Mais ce véritable fatras  maçonnique ne s'arrête pas là, car dans le catéchisme de ce grade,la question posée est:"qui êtes vous"

    L'impétrant doit répondre :"je suis qui je suis"

    Je suis qui je suis ou en hébreu Ehyeh acher Ehyeh est le nom de Dieu donné à Moïse,dont l'abrégé est Yahvé (YHWH) qui signifie l'Eternel.

    Ainsi,en disant cette phrase,le franc maçon du 13° degré,se fait dieu lui-même,il prend la place de Dieu.

    C'est ce qui explique tout le satanisme de la franc maçonnerie.C'est l'homme qui se déïfie lui-même,sans le secours de la Grâce divine.C'est le principe de l'orgueil de Lucifer et aussi celui de la tour de Babel.

    Napoléon Bonaparte,ce criminel de guerre est l'illustration parfaite de la franc maçonnerie,une association criminelle,selon les propres termes de l'encyclique "Humanum Genus" de Léon XIII.

     

     

    « Encyclique de Léon XIII sur la secte des francs maçonsGeorges Washington franc maçon et génocidaire des Indiens. »