• Sayyid QUTB est né en 1906 à Musha ,près d'Assiout en Haute Egypte.Il a adhéré à la confrérie  des Frères Musulmans,fondée par Al Banna en 1928.

    Qutb a participé au renversement du roi Farouk d'Egypte,pour la mise en place de Nasser,membre lui aussi des Frères Musulmans.

    Qutb est l'auteur de plusieurs livres,dont "Notre combat contre les juifs","A l'ombre du Coran".

    C'est dans la littérature de Qutb que l'on trouve l'idéologie cardinale des frères musulmans et des Djihadistes.Celle-ci  se résume dans la conquête et la la soumission à l'Islam (comme l'indique ce mot Islam) de l'humanité,par le djihad et la charia.

    Car comme s'auto-proclame le criminel sinistre Mahomet avec son Coran Nazislamiste,il serait le sceau de la prophétie qui annule les prophéties antérieures,juives et chrétiennes.

    L'Islam ne s'est développé que par les razzias,les guerres,les crimes et les conversions forcées.

    Alexandre Del Valle dans son livre magistral "les vrais ennemis de l'Occident a signalé les convergences entre le national socialisme et le communisme avec l'Islam.

    Mais ce que l'on sait beaucoup moins ce sont les accointances entre les francs maçons et l'Islam.

    Dans mon blog:"la mafia des 3 points",j'y ai consacré quelques articles.

    Mais voici ci dessous ,un article des Salafi de Denain qui appuient ce que j'ai déjà dit depuis fort longtemps sur la collusion entre Islam et franc maçonnerie.

    La promotion de L'Islam par les francs maçons s'explique par la haine du catholicisme.Pour démolir le catholicisme,soutien traditionnel des rois et des féodaux,les francs maçons ont enfoncé le coin de l'Islam.

    Ce faisant ,ils ont trahit le message d'amour de l'Evangile (que porte tout de même le catholicisme dans sa gangue),dont dérive tout l'humanisme et même notre siècle dit des "Lumières"

    =============================

     

     

    SALAFI DE DENAIN ET D'AILLEURS

    Site Officiel de l'Association Sunna de Denain, promouvoir l'Islam sur la voie des pieux prédécesseurs (As-Salaf As-Salih)

     

    Qutb, Les Freres-Musulmans et la Franc-Maçonnerie

     

    « Pourquoi suis-je devenu maçonnique ? »



    C’est ce que titrait Sayid Qutb, dans un article qu’il a publié dans le magazine “Al Taj al Masri” (“La Couronne Égyptienne”, magazine maçonnique de l’époque) le 23 Avril 1943, où il expliquait les raisons pour lesquelles il a intégrė la Franc-Maçonnerie, on pouvait lire dans ses réponses au titre qu’il avait choisi :



    «… Car j’ai senti que dans la franc-maçonnerie, il y avait un remède pour les blessures de l’humanité, j’ai frappé aux portes de la franc-maçonnerie afin de me nourrir l’âme de la philosophie et la sagesse… Et afin d’être un moudjahid (combattant) aux côtés des moudjahidines et que j’oeuvre aux côtés de ceux qui travaillent …»



    Dès 1942, Sayid Qutb commença à écrire dans ce magazine, véritable porte-parole pour la Grande Loge Maçonnique. Sur la première page de celui-ci est inscrit: “Édité par les Francs-Maçons Supérieur» et Qutb y écrivit l’éditorial d’ouverture. Et une telle mise en avant signifiait qu’il était parmi les plus hauts Supérieurs des Franc-Maçons Supérieurs.



    Et celui qui connaît le fonctionnement des groupes et organisations maçonniques sait qu’ils sont organisés de façon pyramidale dans laquelle on évolue par niveaux, avec des grades, des degrés. Cela signifie également que lorsque Sayid Qutb est apparu en 1942 dans les pages de ce magazine, il avait déjà une longue histoire derrière lui dans la Loge.



    L’histoire et l’activité de Sayid Qutb dans la Franc-Maçonnerie est cachée, comme celle de la Franc-Maçonnerie en général. Les Loges Égyptiennes furent fermées et durent se cacher après 1964, comme toutes sociétés secrètes qui refusaient de divulguer leurs membres.



    D’où le témoignage de Mouhamad Al Ghazali, innovateur du siècle dernier mais référence chez les Frères-Musulmans, dans son livre “Min Malamih El haqq”, où il explique que Sayid Qutb et Hassan al Banna divergeaient, et qu’après l’assassinat de ce dernier en 1947, la confrérie était devenue maçonnique, et que c’est ce mouvement (la franc-maçonnerie) qui choisissait les chefs des Ikhwans et propageait ses idées parmi les membres du groupe. Plus loin, il ajoute que Sayid Qutb faisait partie de ceux que la franc-maçonnerie avait réussi a implanter au sein des Frères-Musulmans.



    Qu’Allah nous préserve de ces milieux, groupes et références.

     

    Article de l’Association Sunna de Denain

     

    =============================

     

    "Arrachez le masque dont s'affuble la franc maçonnerie",disait le pape Léon XIII dans son encyclique sur la secte maçonnique.

    Ce sont des loups dévorants qui se déguisent en agneaux.

     

    =============================


  •  



    Quand le ministre invitait le sadomasochisme à l’école

    Anne-Marie Le PourhietAnne-Marie Le Pourhiet

    Juriste spécialiste de droit constitutionnel, professeur de droit public à l’Université de Rennes I

    Publié le 16 janvier 2017 / Politique

    Mots-clés : Education nationale, mariage pour tous, Najat Vallaud-Belkacem, Primaire gauche, Vincent Peillon

    Najat Vallaud-Belkacem et Vincent Peillon aux "Journees de la refondation de l'ecole de la republique" à Paris, mai 2016. SIPA. 00754041_000014

    Soutenir que c’est au nom de la laïcité que le gouvernement de Vichy aurait imposé aux Juifs le port de l’étoile jaune n’est pas une simple « bourde » mais une énormité définitivement disqualifiante pour un candidat à la présidence de la République française. Mais n’ayons pas la mémoire courte et constatons que M. Peillon est un récidiviste de l’incompétence et de l’irresponsabilité politiques. Il n’a pas quitté le gouvernement à la faveur d’un simple remaniement technique mais par sanction de sa gestion calamiteuse de la réforme des rythmes scolaires. Ce n’est pas tout, il y eut bien pire.



    Il convient donc d’appeler à la retenue et à la neutralité au sein de tous les établissements afin que l’école ne fasse l’objet d’aucune instrumentalisation.”

    Petit retour en arrière. Nous sommes en janvier 2013, en pleine explosion de la « genritude » sous l’égide de Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des droits des femmes (surtout des LGBT), et au milieu du débat sur le projet de « mariage pour tous ». Dès son installation en juin 2012, Mme Belkacem avait commandé à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) un rapport sur l’égalité entre les filles et les garçons dans les crèches en indiquant : « La cible des enfants de moins de trois ans se doit d’être au cœur des politiques publiques dans la mesure où les assignations à des identités sexuées se jouent très précocement ». Il restait donc à compléter et prolonger ces bonnes résolutions à l’école, au collège et au lycée en passant le relais au collègue en charge de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, sachant que ses prédécesseurs, Xavier Darcos et Luc Châtel, avaient déjà fait preuve d’un laxisme certain en la matière. Mais Vincent Peillon franchit allègrement toutes les limites et rédige, le 4 janvier 2013, une circulaire stupéfiante dont il convient de citer les deux paragraphes les plus accablants et contradictoires :



    « Madame la Rectrice, Monsieur le Recteur,



    Le gouvernement s’est engagé à « s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités », notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles (…). Dans cet esprit, je vous appelle à la plus grande vigilance à l’égard des conditions du débat légitime qui entoure le mariage pour tous, notamment dans les établissements privés sous contrat d’association. Le caractère propre de ces établissements ne saurait leur permettre de déroger au respect de tous les individus et de leurs convictions (…). Il convient donc d’appeler à la retenue et à la neutralité au sein de tous les établissements afin que l’école ne fasse l’objet d’aucune instrumentalisation.



    (…) La lutte contre l’homophobie en milieu scolaire public comme privé, doit compter au rang des priorités. Je souhaite ainsi que vous accompagniez et favorisiez les interventions en milieu scolaire des associations qui luttent contre les préjugés homophobes (…). Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l’année, la campagne de communication relative à la « ligne Azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation sexuelle ou de leurs identités sexuelles. (…) ».



    La circulaire de Vincent Peillon





    Quelques parents vigilants, alertés par l’étrange insistance du ministre sur le cas des établissements privés, se sont donc rendus sur le site Azur pour voir à quelle sauce on se proposait de cuisiner leur progéniture. Et là, il y avait vraiment de quoi tomber de sa chaise en cliquant sur le « matériel pédagogique » fourni aux écoliers.



    L’emploi des godemichets pour les nuls

    La ligne Azur gâtait particulièrement les filles grâce à l’onglet « Tombe la culotte » menant à un manuel de pratiques lesbiennes entièrement accompagné de photos de dames en posture, harnachées de cuir et latex, le mode d’emploi des godemichets et autres accessoires ainsi que le lexique étant gracieusement fournis. Les garçons avaient le droit à plus de couleurs avec des dessins de BD façon estampes japonaises. Le site définissait la pédophilie comme une simple « attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne », sans la condamner ni relever son caractère pénal et l’on pouvait même y lire le témoignage d’un jeune racontant plaisamment « s’être touché avec un des moniteurs » pendant une colonie de vacances. Le site faisait aussi valoir avec insistance que l’usage de drogues présentées comme « festives » aide à faire tomber les inhibitions dans les pratiques homosexuelles.



    Au vu de cette délicate littérature destinée à la jeunesse, la Confédération nationale des associations familiales catholiques a donc demandé au Conseil d’État l’annulation de la circulaire de Vincent Peillon qu’elle jugeait contraire au principe de neutralité scolaire et à la liberté de conscience.



    Le ministre a porté atteinte au principe de neutralité de l’enseignement et à la liberté de conscience des élèves et de leurs parents.”

    On ne révélera aucun secret en affirmant que le Conseil d’État n’a pas vraiment la réputation d’être une institution homophobe, loin s’en faut. L’on sait aussi la réserve dont il fait généralement preuve dans ses constatations. Pourtant, le rapporteur public Rémi Keller n’a manifestement pas pu cacher un haut-le-cœur en feuilletant le matériel pédagogique énergiquement suggéré à nos enfants par Vincent Peillon :



    « La brochure fait l’éloge du sado-masochisme, de l’échangisme et du libertinage, et décrit en détail des pratiques sexuelles diverses, dans des termes crus que nous serions fort gênés de reprendre dans cette enceinte et qui sont manifestement inadaptés aux élèves – et pas seulement les plus jeunes ».



    Il poursuit : « Le site internet critiqué prend position sur des questions de société, telles que la procréation médicalement assistée, qui font l’objet de débats et qui divisent la classe politique. La promotion de ce site par l’administration est donc contraire au principe de neutralité. Plus grave encore, le site encourage des pratiques interdites par la loi, et encourage à des comportements sexuels particuliers. Enfin, comment ne pas comprendre que des parents – et des enfants – soient choqués à la lecture des contenus que nous avons évoqués ? ».



    Il conclut : « Le contenu du site internet est susceptible, aussi bien sur le fond qu’en raison des termes employés, de porter atteinte aux convictions morales ou religieuses des élèves, des parents et des enseignants. Et ce n’est pas faire preuve d’une pudibonderie excessive que de constater que la présentation quasiment pornographique de certaines activités sexuelles est manifestement inadaptée aux élèves et qu’elle n’a certainement pas sa place dans les établissements d’enseignement secondaire. On ne peut que s’étonner de la légèreté du ministre qui a encouragé des enfants – parfois âgés de dix ans à peine – à consulter ce site. L’administration se défend d’ailleurs particulièrement mal dans cette affaire. Nous vous proposons en conséquence de juger qu’en ordonnant aux recteurs de relayer « avec la plus grande énergie » la campagne de communication relative à la « ligne Azur », le ministre a porté atteinte au principe de neutralité de l’enseignement et à la liberté de conscience des élèves et de leurs parents ».



    Le Conseil d’État a suivi son rapporteur et annulé la circulaire pour atteinte au principe de neutralité scolaire, dans une décision du 15 octobre 2014.



    Indigne d’un candidat à la présidentielle

    Vincent Peillon peut s’estimer heureux que les associations plaignantes s’en soient tenues là et ne l’aient pas poursuivi dans la foulée sur le terrain pénal pour corruption de mineurs dans l’exercice de ses fonctions. La Cour de justice de la République n’aurait pas été de trop pour juger un tel scandale. On imagine bien l’intéressé plaider qu’il n’avait jamais regardé la ligne Azur et qu’il n’avait pas songé un seul instant que les associations de lutte contre l’homophobie soient surtout des associations de propagande et prosélytisme homophiles, alors pourtant qu’elles n’en étaient pas à leur coup d’essai. « Responsable mais pas coupable » aurait-il eu l’aplomb d’affirmer à la manière de Georgina Dufoix dans l’affaire du sang contaminé.



    Mais quel que soit le sort pénal auquel Vincent Peillon a échappé, il reste qu’un Ministre de l’Éducation Nationale qui s’est comporté de la sorte et dont les actes ont été sanctionnés en de tels termes par le juge administratif, devrait avoir la pudeur de disparaître de la scène politique. Jules Ferry indiquait en 1883 aux instituteurs: « Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller dans votre enseignement moral, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir. Au moment de proposer aux élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve à votre connaissance un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire. Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire. Si oui, abstenez-vous de le dire ».



    Vincent Peillon n’a manifestement aucunement conscience d’avoir monstrueusement manqué aux devoirs de sa charge et pousse la provocation jusqu’à se présenter à l’élection présidentielle en axant son programme sur l’éducation et en se posant en champion des valeurs républicaines ! C’est sans doute cette absence totale de conscience morale et de sens de la responsabilité qui constitue la marque de fabrique la plus déprimante de la classe politique contemporaine.


  • Le monde politique est gangrené par la mafia maçonnique qui participe à la dégénérescence de la société.  Son  récent poison mortel est le mariage lesbiano-sodomite (dit hypocritement mariage pour tous) avec comme corollaires:GPA,PMA,c'est à dire l'esclavage des femmes et la marchandisation des enfants.

    Mais la mafia maçonnique est étroitement imbriquée avec les puissances financières qui dirigent le monde.

    La famille Rothschild est d'origine allemande et juive.Son vrai nom est Bauer.De nombreux  Rothschild sont francs maçons.

    C'est ainsi que Macron s'est hissé aux plus hauts postes dans la banque Rothschild grâce à la mafia maçonnique et s'est enrichi en servant cette oligarchie judéo maçonnique.Ceci,en effectuant  les fusions acquisitions de sociétés.

    Il convient de rappeler ici le pédigree ce cette banque ,en France.

    Georges Pompidou,ancien directeur général de la banque Rothschild est devenu Président de la République Française en  1969.

    Avec son ministre des Finances Giscard d'Estaing,il élabora la loi du 3 janvier 1973 qui dans son article 25,interdit à la banque de France de faire crédit à l'Etat.

    Ceci a conduit la France à faire appel aux banques privées,dont la banque Rothschild et à payer des intérêts.

    Auparavant,l'Etat empruntait à la Banque de France sans payer d'intérêts.

    Cette loi Pompidou/Giscard/Rothschild est à l'origine de la dette publique

    Or,voici que Mr Macron,agent de la banque Rothschild aspire par le levier de son mouvement "En Marche" à être Président de la République lors des prochaines élections en Mai 2017.

    Ses dents sont des crocs au service de la Finance .On connait déja ses oeuvres avec en  la particulier sa loi Travail ,une loi tératogène qui pour lui n'allait pas encore assez loin,au profit des suceurs de sang, les exploiteurs patronaux.Une loi portée par la Maghrébine El Khonery (comme son nom l'indique)et passée de force avec le franc maçon Valls par son 49/3

    Ceci converge avec un autre prétendant au trône,un certain Fillon,valet et premier sinistre de Sarkozy pendant 5 ans.Un  prétendant à tête de mort,la même que celle des casques SS.En effet,c'est un Monsieur qui veut massacrer le service public en supprimant les fonctionnaires,en privatisant tout pour enrichir l'oligarchie.Mais ce n'est pas suffisant,il faut aussi supprimer la sécurité sociale et la privatiser pour faire se gorger et se vautrer dans des montagnes de fric les assurances privées.Il veut aussi affamer la classe ouvrière et le peuple en allongeant l'âge du départ à la retraite.En effet,une fois que les ouvriers seront morts précocement par la surexploitation  au travail,il n'y aura plus de retraites à payer.Ceux qui survivront seront réduits à la misère.

    En effet,il 'y a plus de travail.Et passé 50 ans vous êtes reconnu comme trop vieux,pas assez rentable.Les entreprises délocalisent à l'étranger,là où la main  d'oeuvre est moins chère,grâce à la concurrence sauvage instaurée,prévue par l'oligarchie qui a fondé l'Europe.

    Et de plus les robots et l'informatique remplacent le travail humain.Déjà le métier de caissière est condamné,pour ne citer qu'un  exemple.  

     

    Le Catho Fillon est lui aussi à rattacher à la mafia maçonnique car son soutien, Henri de Castries,directeur des assurances Axa est un ancien président  du groupe Bilderberg,fondé par un philo-nazi,le Prince Bernhard des Pays Bas et le milliardaire américain,David Rockfeller.

    Bilderberg,du nom de cette ville des Pays Bas était et reste un mouvement occulte de gouvernement mondial où les membres sont cooptés comme en franc maçonnerie 

     

    .

    On comprend ainsi pourquoi Fillon veut démanteler la sécurité sociale.C'est pour refiler la manne financière à son copain des assurances privées AXA.

    Monsieur FION défèque sur la classe ouvrière et ne vaut guère mieux que Macron qui veut infecter le monde de la macronnite aigûe.Même dédain  de Macron  pour les ouvriers qu'il insulte en les traitant d'analphabètes,de fainéants et d'alcooliques et qui estime en plus que les salaires des ouvriers sont trop élevés.

     

     

    Voici ci-dessous quelques informations publiées par le site "Actus-France". 

     

    "jeudi 25 décembre 2014

    Quand le franc-maçon Macron macrotte la France

     

      Sommes-nous trollés par un franc-Macron ? 

     

    Emmanuel Macron: Nouveau ministre de l'économie mais aussi banquier chez Rothshild, Bilderberger, Young Leader et ancien élève des jésuites

     

    Tout d'abord, il a étudié chez les jésuites (encore un, tout comme Valls et de nombreux autres hauts responsables européens). Devenu millionnaire grâce à un passage par la banque Rothschild de 2008 à 2012. Hollande le nomme alors secrétaire général adjoint de la présidence de la République en Mai 2012. Il est aussi membre de la promotion 2012 des "Young Leaders" de la French-American Foundation, lobby euro-atlantiste bien connu dont Belkacem, Touraine et Hollande font également partie (tout comme Henri de Castries,directeur du groupe d'assurances AXA et actuel président du groupe Bilderberg, on y revient).

     

    Il participa à la réunion du Bilderberg en 2014...et le voilà nommé ministre de l'économie.

     

     

    Si la plupart des médias traditionnels soulignent qu’il s’agit d’un ex-banquier d’affaires, évoquant presque timidement le nom de la puissante institution qui l’avait employé (le Groupe Edmond de Rothschild), aucun ne rapporte ses autres singularités : proche de Jacques Attali (il fut son rapporteur adjoint auprès de Nicolas Sarkozy), Emmanuel Macron, ex-responsable de la commission « mondialisation » à la Fondation Jean-Jaurès, est un membre de la French-American Foundation (Young Leader cuvée 2012) et un participant de la Conférence ultra-VIP de Bilderberg qui s’est tenue, fin mai-début juin, à Copenhague (était également présente Fleur Pellerin, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication).

    Source: Fawkes-news; Le cercle des volontaires"

     

     Macron est donc en réalité un  membre de la mafia maçonnique et mondialiste. Comme Brutus  a assassiné son  père César,Macron a porté un  coup de poignard dans le dos de celui qui l'a fait,c'est à dire Hollande .

    Mais ces coups bas font partie de l'ADN de la secte occulte.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Vincent Peillon est un franc maçon affilié au grand orient de France.

    Il fait la promotion de l'Islam en France comme tous les francs maçons:Voir mes articles sur ce blog:"l'alliance islamo-maçonnique" et surtout:"comment les francs maçons ont propagé l'Islam dans le monde"

    Pour Vincent Peillon , le catholicisme est incompatible avec la liberté, contrairement à l’islam !

    Voici ci-dessous un article édifiant publié le 3 septembre 2013 - par Zohra Nedaa-Amal

     

     

    En annonçant une charte de la laïcité dans les écoles, Vincent Peillon ne peut s’empêcher d’ajouter que « la question de la laïcité ne (tourne pas) à l’obsession de l’islam.

     

    Comment comprendre ce commentaire? La seule explication, quand on connait les convictions du personnage, parait évidente : c’est un message aux enseignants de ne pas appliquer la loi de la même manière à tous les élèves. Quand il s’agit de l’islam, Vincent Peillon fait preuve de beaucoup de retenue dans l’application de la loi. Comme ses amis de gauche, il n’hésite pas à renier ses principes pour se prosterner et faire allégeance à l’Islam. Ainsi, le ministre avait peur que sa charte de la laïcité soit appliquée à l’Islam avec la même rigueur que les autres religions. 

     

    Pour qu’il n’y ait aucun risque, Vincent Peillon se devait de préciser : «il ne faut pas que la laïcité devienne une « obsession contre l’islam ». Autrement dit : montrez de la retenue quand il s’agit de l’islam.

     

    Ri7Peillon cannabis kif kifPourtant, cette charte ne s’aventure pas sur le sujet des parents accompagnateurs de sorties scolaires. De la même manière, elle ignore les tentatives de contournement qui se font jour, avec les jeunes filles arborant les abayas islamiques en Terminales (Le Figaro du 27/7/2013). Quant à la cantine, elle fait régulièrement l’objet de tensions.

     

    De même cette charte ignore le rappel du Haut Conseil à l’intégration sur la gravité de la situation : (http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/Avis.pdf ) :

     

    « la  montée en fréquence dans les institutions universitaires, de revendications communautaristes, le plus souvent à caractère religieux, qui mettent à mal la pratique de la laïcité et laissent parfois les autorités désemparées quant aux réponses à donner  Les contentieux intervenus sont nombreux et concernent tous les secteurs de la vie universitaire…dérogation pour justifier une absence, port de signes d’appartenance religieuse, actes de prosélytisme, récusation de la mixité tant au niveau des étudiants que des enseignants, contestation du contenu des enseignements, exigence de respect des interdits alimentaires, octroi de lieux de cultes ou de locaux de réunion à usage communautaire… La liste s’enrichit régulièrement de revendications nouvelles … »

     

    Face à cette situation, le ministre fait tout pour minimiser les faits. Pire : il demande de ne pas se focaliser sur l’islam, de ne pas en faire une obsession. Vincent Peillon comme le gouvernement socialiste et l’immense majorité de la gauche continuent de pratiquer leur rôle de supplétifs zélés de l’islamisation de la France.

     

    Pour se rendre compte de l’attitude servile de cette gauche, on peut se référer aux propos de Vincent Peillon où sa férocité contre le catholicisme, n’avait d’égale que sa servilité envers l’islam. Ces propos montrent une soumission devant l’islam, doublée d’une véritable haine du catholicisme et du christianisme en général.

     

    Vincent Peillon : « On ne pourra jamais construire un  pays de liberté avec le Catholicisme ». Il faut instaurer par une nouvelle religion républicaine !

     

    http://www.youtube.com/watch?v=V2J_6vRFsUI

     

    Ecoutons ce que disait Vincent Peillon  sur la religion chrétienne lors de la promotion de son livre «La révolution française n’est pas terminée ».

     

    Il affirme : «La Révolution française a échoué parce qu’on ne peut pas faire la révolution uniquement dans la matière, il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution essentiellement politique, mais pas la révolution morale et spirituelle.»

     

    Et Vincent Peillon précise  : « On a laissé le moral et le spirituel à l’Eglise catholique. Donc il faut remplacer ça : on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Mais comme on ne peut acclimater le Protestantisme en France.., il faut inventer une religion républicaine » !

     

    http://www.youtube.com/watch?v=RjN3XCjZYNQ

     

    Vincent Peillon : « on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique »

     

    Ainsi, Vincent Peillon affirme haut et fort son rejet du Christianisme, sans la moindre gêne. Personne n’osera le dénoncer pour Christianophobie ou intolérance, encore moins de racisme, puisque  tout est permis quand il s’agit d’attaquer la religion chrétienne.

     

    Dans le but d’éradiquer la foi et la spiritualité chrétienne, qu’il considéré comme incompatible avec un pays de liberté, il veut « inventer une religion républicaine ». Il le dit dans son livre (http://christroi.over-blog.com/article-vincent-peillon-la-revolution-n-est-pas-terminee-118006356.html ) :

     

    «Ce qui manque au socialisme pour s’accomplir comme la pensée des temps nouveaux, c’est une religion nouvelle : donc un nouveau dogme, un nouveau régime, un nouveau culte doivent surgir, afin qu’une nouvelle société prenne la place de l’ancienne. »

     

    Et il continue : « toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute orthodoxie.» 

     

    Pour lui : « cette nouvelle religion est nécessaire pour  conquérir l’espace laissé par la Révolution française à l’Eglise, dans le domaine de la foi et de la spiritualité, pour assurer « la victoire finale» de la révolution. Et cette révolution spirituelle, qui doit accompagner la révolution matérielle, c’est la laïcité. C’est pour cela qu’on a pu parler de foi laïque, de religion laïque … »

     

    Vincent Peillon considère qu’il faut continuer le combat contre l’Eglise jusqu’à la victoire totale, la séparation de la religion et de l’état n’est qu’une étape dans la guerre totale que la Révolution française a engagée contre l’Eglise. Et cette victoire finale se concrétisera par l’instaurer d’une nouvelle religion, avec sa foi et sa spiritualité « républicaine » !!!

     

    Enfin, pour rester cohérent avec lui-même, il définit cette religion nouvelle sur des bases de sectarisme et d’intolérance dignes de la Terreur de Robespierre : pas de liberté pour ces ennemis de la liberté que sont les chrétiens !!! L’Eglise doit disparaitre, parce que la nouvelle inquisition de Peillon l’a déclarée coupable du crime d’« incompatible avec un pays de liberté »!!!!

     

    Après avoir exprimé son désir d’instaurer en France sa nouvelle religion, Vincent Peillon nous étonnera par un désir contraire, mais  tout aussi fort : la protection de l’Islam de toute critique qui, par définition, ne peut être que raciste, nauséabonde et antirépublicaine.

     

    Vincent Peillon : « le débat sur l’identité national est antimusulman, donc raciste et antirépublicain» !

     

    Dans l’émission de Laurent Ruquier (http://www.youtube.com/watch?v=MizdXGXEb-w ), on découvre un tout autre Vincent Peillon parlant du débat : identité nationale l’immigration.

     

    Vincent Peillon s’insurge contre ce débat : 

     

    «C’est contre nos valeurs… On stigmatisait des millions de compatriotes musulmans !!! »

     

    Et il continue en nous donnant une toute autre conception de la laïcité : «La laïcité est la valeur la plus défendue par ceux dont l’immigration est la plus récente, parce qu’ils savent que c’est une protection de la liberté de conscience, même de la liberté de la foi, cette séparation du publique et du privé ».

     

    Et il continue par une dénonciation violente contre ceux qui montrent l’incompatibilité de la laïcité avec l’islam : «l’obsession que vous connaissez bien : l’Islam, l’Islam, l’Islam, les musulmans, les musulmans, les musulmans !!!! … Ce n’est pas un débat sur la laïcité : c’est un débat contre l’islam une fois de plus. On n’est plus dans le cercle républicain, on sort du cercle républicain. Et la laïcité, c’était le cache-sexe d’une attitude raciste !!!!» 

     

    On voit l’immense changement dans le discours de Vincent Peillon, selon qu’il s’agisse de l’islam ou du christianisme. Il ne recule devant aucune contradiction.

     

    Concernant la religion chrétienne, il déclarait que la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’était qu’une étape et que la Révolution française a fait l’erreur de laisser le domaine de la foi à l’Eglise. Pour Vincent Peillon, la victoire ne serait totale qu’en éradiquant la foi chrétienne et en la remplaçant par une nouvelle religion : la laïcité !

     

    Et voilà que pour ce même Vincent Peillon, cette même laïcité devient par un coup de baguette magique islamique, la protectrice de la foi musulmane. Elle n’est plus appelée à se substituer à la religion, puisqu’il s’agit dans ce cas de l’Islam. Bien au contraire, la laïcité n’est plus une nouvelle foi, mais une loi républicaine protectrice de la foi musulmane.

     

    Ainsi, Vincent Peillon qui expliquait qu’il ne peut y avoir un pays de liberté avec le catholicisme, change radicalement de position. Pour lui, l’islam est compatible avec la liberté.

     

    En conséquence, tout débat sur l’Islam est raciste, antirépublicain et n’a pas sa place en France ! Sans doute, parce que Peillon considère que contrairement au catholicisme, on peut construire un pays de liberté avec l’islam, comme nous le montre quotidiennement le monde arabo-musulman !

     

    Et si on s’amusait à soulever le problème du rejet de la laïcité par l’Islam, alors le ministre de l’éducation national s’insurgerait contre cette même laïcité, en la considérant comme le « cache-sexe d’une attitude raciste !»  On reste stupéfait par autant de mauvaise foi et de contradictions.

     

    La suite du débat chez Ruquier, est consternante. Quand Eric Zemmour demandait à Vincent Peillon d’expliquer son attitude plus que conciliante avec l’islam aujourd’hui, alors qu’il soutient les violences de la Révolution française contre l’Eglise, c’est Naulleau qui est venu à son secours. Toute honte bue, il expliquait que contrairement à l’Eglise qui menaçait la République, l’Islam ne représente aucun danger pour la France aujourd’hui !!!

     

    Conclusions : la collabosphère se définit par sa détestation du christianisme et son soutien  inconditionnel de l’islam.

     

    En fait, la gauche dans son immense majorité, se caractérise par cette attitude de soumission à l’Islam, doublée d’une haine à peine cachée contre la religion chrétienne.

     

    Comme le montre Vincent Peillon, ces supplétifs de l’islam, ne se limitent pas à attaquer l’Eglise en tant qu’institution. Ce qui serait leur droit le plus absolu, tant les dérives de cette Eglise pendant des siècles, ont choqué et ont été dénoncées par les chrétiens eux-mêmes.

     

    En fait, Vincent Peillon et ses amis s’attaquent à la foi et à la spiritualité chrétienne. Et c’est en cela que leur attitude devient sectaire et intolérante. En faisant l’amalgame entre les dérives de l’Eglise et la foi chrétienne, ils s’attaquent en fait à ceux qui ont la foi en Jésus Christ et son message.

     

    Agissent-ils ainsi par ignorance ou par volonté délibérée de s’attaquer à la foi chrétienne ? Que peuvent-ils reprocher au message de l’Evangile et au christianisme des origines.

     

    Pendant plus de 300 ans, ce christianisme des origines était totalement séparé de la politique et rejetait toute forme de violence. Les chrétiens s’interdisaient le métier des armes et à l’image de Jésus, ils n’ont jamais eu l’intention de conquérir le pouvoir politique.

     

    Ceux qui visent la foi chrétienne, ne trouveront aucun verset de l’Evangile qui incite à la haine, à la violence, à la guerre ou à la conquête par les armes du pouvoir politique. Bien au contraire, le message du Christ était d’ordre spirituel comme le montre cette prière du Jésus, la veille de son supplice sur la croix :

     

    « Or, ce n’est pas pour (les Apôtres) seulement que je prie, mais aussi pour ceux qui croient en moi par leur parole ; afin que tous ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous… Et la gloire que tu m’as donnée, je la leur ai donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, afin que le monde connaisse que c’est toi qui m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé… Et je leur ai fait connaître ton nom… afin que l’Amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi je sois en eux. » (Jean, 17 : 20-26)

     

    Et cette parole  de Jésus qui abroge toute violence de l’Evangile :

     

    «Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux.» (Mathieu 5 : 43-48) 

     

    Enfin, ces paroles de Jésus pour ceux qui le clouaient sur la croix :

     

    « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23,34)

     

    Comment comprendre que la foi en ce message du Christ dans l’Evangile, semble inacceptable pour Vincent Peillon et ses amis ?

     

    Et comment comprendre que ces mêmes personnes protègent la foi en Mahomet ? Quand leur aveuglement les empêche de voir les incitations à la haine et à la violence qui sont légions dans le Coran comme dans les Hadiths. Bien au contraire, ils attaquent avec férocité ceux qui dénoncent la barbarie de ce genre de versets coraniques :

     

    (S9, V14) : «Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie.»

     

    (S9, V123) : «Combattez les mécréants qui sont près de vous; et qu’ils trouvent de la dureté en vous.»

     

    (S9, V5) : «Tuez-les où que vous les trouviez…»

     

    (S8, V17) : «Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués.»

     

    Les idéologues comme Vincent Peillon, nous donnent l’impression de se sentir beaucoup plus proche d’un Mahomet que d’un Jésus, dont le « Royaume n’est pas de ce monde ». Comme Mahomet, ces idéologues ne visent que la conquête du pouvoir politique. Pour Peillon comme pour Mahomet, la religion n’est  qu’un instrument politique de conquête du pouvoir pour dominer et soumettre. Et c’est en cela qu’ils semblent se rejoindre.

     

    On voit que Vincent Peillon comme ses amis, ne visent qu’à remplacer la culture millénaire de la France, dont le christianisme constitue une composante fondamentale, par une autre culture basée sur l’intolérance, le sectarisme et la haine.

     

    Zohra Nedaa-Amal 

     


  • Albert PIKE était un franc maçon américain,né à Boston en 1809.Avocat de métier,il devint souverain grand commandeur du rite écossais sur la juridiction sud,de 1859,à sa mort en 1891.

    C'est lui qui a réécrit le rituel des 33 grades,dit rituel de Pike,une version américaine du rite écossais.

    Il a aussi écrit le livre "morales et dogmes"qui est un plagiat du "rituel de haute magie" d'Eliphas Lévi, pseudonyme de l'abbé Alphonse Louis Constant,un franc maçon initié le 26/04/1861 à la loge parisienne:"La rose du parfait silence".Il devint maître,puis orateur.Ce  franc maçon est plus grand occultiste du 19° siècle.

    Pendant la guerre de Sécession,Albert PIKE se plaça du côté des Sudistes esclavagistes de la main d'oeuvre africaine,déportée de force d'Afrique.Pendant cette guerre,on l'appela général.

    Il leva pour cette guerre de Sécession,moyennant finances,une armée d'Indiens peaux rouges pour combattre les Nordistes.Il commit toute une série d'atrocités.Malgré ses crimes,il fut gracié à la fin des hostilités.

    Le 14/07/1889,célébrant le centenaire de la révolution Française,il déclarait devant un aéropage de hauts gradés,

    (cité par Rémy de Laon):

    "La religion maçonnique doit être maintenue dans la pureté de la doctrine Luciférienne.

    Le Dieu de la Lumière est le Dieu bon des francs maçons.Les francs maçons,ces fils de la lumière luciférienne doivent lutter contre Adonaï,le dieu des juifs et des chrétiens,le dieu de ténèbres et de l'enfer."

    Ce mot Lucifer vient d'Isaïe:14:12/15

    "Comment ! Te voilà déchu des cieux,astre brillant (Lucifer),fils de l'aurore.

    Comment !Tu es abattu sur le sol,toi qui terrassais les nations.

    Tu te disais,j'escaladerai les cieux,au dessus des étoiles,j'érigerai mon trône.

    Je siégerai sur la montagne de l'assemblée,à l'extrême septentrion.

    Je monterai sur les plus hautes nues,je deviendrai l'égal du Très Haut.

    Et bien ! Lucifer,astre brillant,te voilà précipité au séjour des morts,tout au fond du trou"

    Dans l'Evangile,Lucifer est assimilé à Satan:

    "Jésus leur dit:"je voyais tomber Satan comme la foudre"

    (Luc:10:18)

    Lucifer est le symbole de l'orgueil intellectuel,de ce désir prométhéen d'égaler et même de surpasser Dieu.

     

    Un autre franc- maçon :Oswald Wirth a été initié le 26/01/1884.Il devint Vénérable de la loge écossaise:

    "Travail des vrais amis fidèles" dépendant de la grande loge de France.

    Dans son livre "le Compagnon",il écrit aux pages 92/93:

    "Le Serpent,inspirateur de désobéissance,d'insubordination et de révolte,fut maudit par les anciens théocrates.

    Mais il était tenu dans la plus haute estime par les initiés.

    Le Serpent séducteur qui incita à mordre dans le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal est l'impulsion la plus noble et la plus subtile,dont le propre et de faire éprouver à l'individu le besoin de s'élever dans l'échelle des êtres.

    Le Serpent,cet aiguillon secret est le promoteur de tous les progrès,de toutes les conquêtes qui étendent la sphère d'action des individus aussi bien que des collectivités"

     

    Oswald Wirth continue dans ses livres:"Le franc maçon se divinise et parachève la Création laissée imparfaite par Dieu.

    Car le but de la franc maçonnerie est la conquête de la lumière intellectuelle."

    Dans son livre "le tarot des imagiers du moyen âge",pages 201 et 207,Oswald Wirth écrit:

    "L'adepte sérieux n'ignore pas que le Diable est le grand agent magique auquel les miracles s'effectuent.

    Rien ne peut se faire sans le Diable.C'est le Diable qui nous fait vivre matériellement.

    Ici-bas,d'une manière générale,nul ne règne sans faire alliance avec le Diable"

    A la page 198 de son livre "l'Apprenti",il écrit:

    "La Révolte crée l'individu,car il faut s'insurger pour être.Tel est le sens du mythe de la chute adamique."

     

    Ces livres édités par les éditions Dervy sont des références dont l'étude est recommandée en franc maçonnerie

    On est donc bien loin par cet appel à la révolte de réaliser le plan de Dieu.Mais le grand architecte de l'univers des francs maçons n'est pas le Dieu des chrétiens,ce peut être l'âme de l'humanité déïfiée,la pensée ou une force inconnue qui diffère de loin de la notion de Dieu le Père pour les chrétiens.

    C'est le cerveau humain et la lumière intellectuelle qui sont mises au rang  de Dieu suprême, supérieurs mêmes au Créateur qui aurait fait une Création imparfaite.

     

    Pour les francs maçons,le Bien est appelé Mal et le Mal est appelé Bien.Il faut rappeler que le marquis de SADE,mot qui a donné SADISME était fils de franc maçon et franc maçon lui-même.Il fut membre de loge "les amis de la liberté du grand orient en 1790.Telle est la subversion de la  franc maçonnerie,ce qui explique bien notre décadence de civilisation.

    Le mariage pour tous,en réalité lesbiano-sodomite a été imposé par les francs maçons et le lobbing maçonnique du milliardaire Pierre Bergé ami de François Hollande.Pierre Bergé,actionnaire au journal "le Monde",fondateur du journal homosexuel Têtu vécut en en union sodomite avec feu le couturier Yves St Laurent.C'est le franc maçon Noël Mamère,maire écologiste de Bègles en Gironde  et ancien candidat à la présidentielle qui fut le promoteur en France du premier mariage gay.( Selon ces misérables écologistes,la sodomie,comme le croisement du cheval et de l'ânesse qui donne la mule stérile, serait  écologique.)

    Pour l' écologiste Cécile Duflot,elle ne propose rien de mieux que de loger les SDF dans les églises .

    Quant à l'écologiste José Bové,il est allé à Ramallah en Judée Samarie faire la bise (maçonnique ?)  à l'assassin Yasser Arafat,neveu  et fils spirituel  du grand mufti de Jérusalem qui a collaboré avec Hitler pour la solution finale des juifs.

    Dans le rite écossais ancien et accepté (REAA) qui celui qui est celui qui est le plus largement pratiqué dans tout le monde maçonnique,le 30° degré marque la fin de la progression initiatique.

    Les trois autres degrés:31°,32°,33° ne sont que des grades administratifs.

    Ce degré suprême ou ou 30°'est le grade de chevalier Kadosh qui signifie "saint" en hébreu.

    C'est un rite de vengeance.L'adepte doit empoigner le fac similé de la tête décapitée du roi Philippe le Bel .C'est le roi Philippe  le Bel,qui avec l'aval du pape Clément V  a détruit l'ordre des Templiers. Il a fait monter sur le bûcher et brûlé vif Jacques de Molay ,le 23° grand maître des Templiers.Or,les francs maçons se veulent héritiers des Templiers.

    Tenant la tête décapitée du roi,l'Adepte Kadosh doit dire le mot NEKAM,qui signifie:"je l'ai tué".

    Puis on apprend au chevalier Kadosh que pour élever le temple de l'humanité,il faut abolir tout culte basé sur la Révélation,donc la religion chrétienne,renier toute autorité et abolir le trône et l'autel

    Car le but de la franc maçonnerie est d'établir sur cette terre le vrai culte de la liberté et de l'égalité.

    Quand à la fraternité,celle- ci est réservée uniquement à ceux qui se reconnaissent dans les trois points maçonniques.

    Ainsi donc,l'initiation maçonnique se termine au 30° degré par le crime et la loi du talion.

    On ne s'étonnera donc pas de l'anarchisme des francs maçons.

    "Ni dieu ni maître et vive la sociale" concluait dans ses discours,  le secrétaire général et franc maçon de FO,le syndicat  des patrons financé par la CIA américaine pour briser la CGT.

    L'anarchiste Proudhon,initié à la loge de Besançon Spucar le 8 janvier 1847 écrivit son brûlot:la propriété,c'est le vol et inspira Karl Marx.Le Russe et prince Bakounine,à l'origine du syndicalisme révolutionnaire  a été reçu Maçon en 1845. 

    Le chanteur et compositeur Léo Ferré membre de la grande loge de France, célèbre dans une de ses chansons les anarchistes

    Mais la franc maçonnerie est une pieuvre a plusieurs ramifications.Elle compte parmi ses membres la bourgeoisie ainsi que les banquiers comme la famille juive Rothschild née Bauer avec les barons francs maçons: James,Anselme et Ferdinand.Ce dernier fonda la "Ferdinand Rothschild Lodge N° 2430" en Angleterre.

    Mais peu importe ces contradictions,l'arrière loge de la franc maçonnerie c'est le matérialisme satanique.Là,elle remplace les rois par un  parti despotique et tout puissant et plus loin,elle exploite les hommes et les ressources de toute la planète.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires