• Le duc d'Orléans,franc maçonnerie et révolution Française

     

    Le duc d'Orléans fut membre de la loge  maçonnique "St Jean de Chartres" Mousseaux - Paris de 1773 à 1789,de la loge "la Candeur",Paris 1781 et de la loge "l'Olympique de la parfaite Estime"Grand Maître du grand orient de France de 1771 à 1793.

    Louis Philippe Joseph d'Orléans (13/04/1747 -06/11/1793,connu également sous le nom de Philippe Egalité.était le fils de Louis Philippe d'Orléans,duc de Chartres et de Louise Henriette de Bourbon.

    Il était le cousin de Louis XVI.

    A la mort de son père,Louis Philippe Joseph devint le nouveau duc d'Orléans et le chef de la maison d'Orléans,la famille la plus riche de France et le pouvoir le plus important du Royaume après celui du roi.

    Sa fortune s'accrut encore par ses noces avec Louise de Bourbon le 06/06/1769 qui lui apporta des avoirs considérables.

    En dépit de ce mariage, catholique,il s'adonna au vice de la luxure et plusieurs enfants illégitimes naquirent de ses nombreux amours adultères.

    Il fut un membre important du club des jacobins,le club politique le plus radical de la révolution Française.C'est ce club qui mit en place La Terreur.

    On doit ce nom de Jacobins au fait que ces insurgés se réunissaient dans un couvent de la rue St Jacques:Jacques= Yacob =Jacobins.

     

    Grâce à sa fortune,le duc d'Orléans put imprimer des tracts et des journaux de propagande en quantité considérable et soudoyer ses gens d'armes.

    Il fut le député de la Noblesse aux Etats Généraux et il vota la mort de son cousin Louis XVI.

    En fait,le duc d'Orléans poursuivait un but secret,celui de remplacer sur le trône son cousin Louis XVI.

    Pour cela,il s'accoquina avec le Général Dumourriez,un franc maçon membre lui aussi du club des jacobins.

    Dumourriez fut l'agent des services secrets de Louis XV.

    Il fut ministre de la guerre et le responsable de la déclaration de guerre contre l'Autriche et de l'invasion des Pays Bas.

    Il fut victorieux à Valmy et à Jemmapes mais vaincu à Neerwinden en 1793.

    Dumourriez,franc maçon, a tenté de renverser le gouvernement révolutionnaire Français pour mettre sur le trône le duc d'Orléans.Puis il trahit la France et passa à l'ennemi où il put continuer ses intrigues.

    Le complot de Dumourriez ayant échoué,le duc d'Orléans dit "Philippe Egalité" fut arrêté et guillotiné le 06/11/1793.

    Mais la France n'en avait pas fini pour autant avec la Royauté.Le fils aîné du duc d'Orléans,qui a émigré avec Dumourriez revint en France et règna de 1830 à 1848 sous le nom de Louis Philippe Ier dans la monarchie de Juillet.

    Sous le règne de Louis Philippe Ier,fils de franc maçon, seuls les plus riches ont le droit de vote.

    Et Louis Philippe Ier poursuit la colonisation de l'Algérie qui deviendra par la suite un département Français,avec toutes les suites que l'on connait.

    C'est d'ailleurs un autre franc maçon,Jules Ferry qui est à l'origine de la colonisation de l'Indochine.

    Philippe Ier,dernier roi de France,fut renversé par la révolution de Février 1848.Celui-ci s'enfuit en Angleterre et la II° République est proclamée.

    Ainsi,comme on le voit,la franc maçonnerie est un nid d'intrigues politiques,sans foi,ni loi.

    Et on pourra apprécier à sa juste valeur la prétention de la franc maçonnerie d'oeuvrer au progrès moral de l'humanité.

     

     

     

     

    « Bnaî Brith,la franc maçonnerie juiveLe Rotary club ou la roue infernale de la franc maçonnerie »